Pélican, balises et confinement

 

Devant le succès du suivi de la cigogne noire CM32 par balise GPS/GSM, l'ARAS a accepté de participer à un autre projet de suivi satellitaire avec les Pélicans gris.

Les Pélicans gris vivent sur l'étang de l'œil de Ca depuis plus de 40 ans. Une partie de ces pélicans se déplace librement et on sait qu'ils sont vu régulièrement sur l'étang de Bages. Afin de mieux connaître leurs habitudes et de bien identifier les secteurs qui ont leur préférence, il a été décidé d'équiper 4 pélicans d'une balise GPS/GSM du même modèle que CM32. Les 4 pélicans  aux noms de code FRAP01, FRAP02, FRAP03 et FRAP04 ont donc été équipés en septembre 2016.  

Les balises de la marque Ecotone, pèsent 30g, soit 0.6% du poids du Pélican et sont fixées autour de la base des ailes des pélicans par un harnais en téflon, un tissu ultraléger, souple et pratiquement inusable. Ces balises fonctionnent à l'énergie solaire et envoient une géolocalisation toutes les 2h entre 7h et 21h.

Les 4 pélicans portent également à chaque patte une bague de type Darvic où est notamment gravé un code unique à 3 lettres lisible à distance. FRAP01 et FRAP02 sont 2 pélicans nés en 2016. FRAP03 et FRAP04 sont quant à eux, 2 adultes soignés pour botulisme en septembre 2016 et relâchés après leur convalescence.

Après 2 mois de suivi satellitaire en octobre et novembre, il ressort que 2 autres secteurs extérieurs à la Réserve Africaine de Sigean, servent de dortoir à certains pélicans:

- l'étang de Peyriac qui accueille régulièrement un groupe de 10 à 15 individus pour la nuit dont FRAP01 et FRAP02

- l'île de Planasse, sur l'étang de Bages, qui sert régulièrement de dortoir à FRAP04, accompagné de 4 autres individus.

Pour le reste de leurs déplacements, le suivi satellitaire vient confirmer la caractère très casanier de nos oiseaux, puisqu'à de très rares exceptions, dues à des conditions météorologiques particulières, les 4 pélicans balisés sont présents tous les jours au sein de la Réserve Africaine. En fin d'année 2016, nous comptions un total de 66 pélicans présents quasi quotidiennement à la Réserve Africaine au moment du nourrissage.

Durant ces 2 mois, les incursions les plus lointaines sont celles de FRAP01 et FRAP02 qui sont allés faire un tour jusqu'à Port La Nouvelle à 8Km. FRAP03, quant à lui, ne s'est pas éloigné de plus de 1500m de la Réserve Africaine.

Il n'est pas sûr que la Réserve Africaine puisse poursuivre ces observations durant tout l'hiver puisque, à l'instar des éleveurs d'oiseaux, le parc est tenu de confiner tous ses oiseaux jusqu'à ce que le risque d'apparition du virus de la grippe aviaire soit considéré comme négligeable. Le suivi reprendra alors dès la libération de nos oiseaux, courant 2017